Agriculture naturelle
Agriculture naturelle
Ecole d'Agriculture Durable
Ecole d'Agriculture Durable

L'agriculture naturelle : une pratique d'avenir !

 

Nos formations sont consacrées à l'agriculture naturelle, à l'agroforesterie, aux espaces verts. Elles sont accessibles à tous les profils et permettent d'acquérir des compétences professionnelles directement opérationnelles. Elles sont financées par le Vivea pour ceux qui cotisent à la MSA ou s'inscrivent dans une démarche d'installation.

 

Après avoir étudié au lycée agricole, après avoir enseigné en lycée agricole, nous avons décidé de proposer des formations :

  • qui parlent vraiment d'agriculture, sans langue de bois ni charabia administratif
  • calées sur les dernières avancées agronomiques (et pas sur les nouveautés d'il y a 40 ans)
  • qui permettent à chacun d'avancer à son rythme, sans formatage, sans terrorisme évaluationiste, sans impératifs diplomatoires
  • avec des formateurs qui cultivent la terre (et pas de simples polycopilleurs formés sur un écran)
  • à des tarifs abordables dans le but de réellement démocratiser nos savoirs (et non dans celui de remplir les classes vides pour financer des établissements sans le sou).

Alors, si vous avez envie d'apprendre en toute liberté, si vous ne voulez pas être un numéro qu'on range dans une case, si vous êtes exigents sur la qualité des connaissances, si vous aimez l'agriculture, notre école est faite pour vous. 

 


Le métier d'agriculteur n'est pas réglementé. Pour exploiter un terrain, il suffit de faire une déclaration à la Mutualité Sociale Agricole puis à la Préfecture qui délivre une autorisation d'exploiter.

 

Les personnes qui veulent obtenir des aides publiques pour s'installer en tant que jeune Agriculteur (JA) peuvent obtenir :
- la Dotation Jeune Agriculteur (de 8 000 à 35 900 €)
 - de prêts à moyen terme spéciaux (Prêts MTS-JA) et prêts à moyen terme spéciaux (Prêts MTS-JA) à taux d'intérêt réduits
- Le dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (50% pendant 5 ans)
- Un abattement sur les bénéfices des jeunes agriculteurs (100% sur les bénéfices imposables l’année de comptabilisation de la DJA puis de 50% pour les 60 mois qui suivent.)
- L'exonération partielle et dégressive des cotisations sociales (AMEXA)

 

Mais en contre partie, il faut réunir les conditions suivantes :
- S’installer pour la première fois comme chef d’exploitation individuel ou en société.
- Être âgé de plus de 18 ans et de moins de 40 ans au moment de la présentation de la demande d’aides à l’installation.
- Disposer de la capacité professionnelle à la date du dépôt de la demande d’aide à l’installation, attestée par la possession d’un diplôme agricole conférant le niveau IV et par la possession d’un plan de professionnalisation personnalisé (PPP).
- Présenter un plan d’entreprise (PE) qui va se réaliser sur une période de 5 ans et permettre de dégager un revenu au moins égal à un SMIC net annuel à son terme.

 

Par ailleurs, le bénéficiaire s’engage notamment pendant 5 ans minimum à :

- Rester chef d’exploitation ;
- Tenir une comptabilité de gestion ;
- Mettre en œuvre son Plan d’Entreprise ce qui veut dire concrètement dégager un SMIC.

 

Lorsque les conditions ne sont pas réunies, il faut rembourser la DJA.

Dans la pratique, tous les projets atypiques (non industriel) sont exclus du système. C'est pourquoi les deux tiers des installations se font sans aides. Dans ce cas, aucun diplôme délivré par le ministère de l'agriculture n'est nécessaire.

 

Pour en savoir plus, lire ci-dessous le livre noir de l'installation.

 

Livre noir de l'installation
LIVRE-NOIR-BD.pdf
Document Adobe Acrobat [987.1 KB]

Nous contacter

Ecole d'Agriculture Durable
Le Mas de Bro

46150 Saint-Médard

0785306287


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne à la page "Contact".